Pierre Michel Monnet dit le Masarain

C'est le 8 Février 1748 à Fretin, que voit le jour Pierre Michel Monnet, fils de Michel Joseph Gabriel Monnet et de Marie Françoise Flinois, tous deux natifs de Fretin.

pierre michel monnet

 

 

 

Qui est le MASARAIN ?

 

C'est le 8 Février 1748 à Fretin, que voit le jour Pierre Michel Monnet, fils de Michel Joseph Gabriel Monnet et de Marie Françoise Flinois, tous deux natifs de Fretin.

Marié à Marie Joseph Bettremieux, native d'Avelin, il a un fils: Pierre Joseph, né en 1782. Trois autres enfants nés en 1779, 1780, 1783, sont morts en bas âge.

De profession "Journalier" c'est à dire ouvrier agricole employé à la journée, Pierre Michel Monnet est de plus le chef d'une "Bande de Turbulens" nommée "Masarains".

Le 26 juillet 1789 Pierre Michel est arrêté, conduit en prison et interrogé. Sa femme est alors enceinte de 3 mois (une petite fille naîtra "mort née" le 18 janvier 1790).

Le 27 juillet, il est jugé et condamné pour avoir incité les Fretinois à cueillir les avêtures (avoines sauvages) des marais (propriété du seigneur d'Ennevelin), pour se nourrir (l'été 1789 était une période de famine).

Il sera pendu le 28 juillet à midi sur la grand place de Lille.

C'est ainsi que pour avoir dit tout haut que les marais appartiennent à tous et qu'on peut y couper les avoines sauvages, Pierre Michel Monnet, dit "Le Masarain" fut exécuté deux semaines après la prise de la Bastille.

 

 

Pourquoi un géant à FRETIN?

 

Il est de tradition dans le Nord de représenter sa commune par un géant. C'est pourquoi en 1994, fort de cette Coutume, le Conseil Municipal de Fretin décide de faire réaliser un géant qui par sa présence animera les manifestations locales.

 

 

Pourquoi "LE MASARAIN" ?

 

Un géant est la plupart du temps un personnage historique ou légendaire de la Commune.

Dans son choix, la municipalité à aussi pris en compte le fait qu'un géant doit, à travers le personnage qu'il incarne, refléter les valeurs de la Commune qui le possède.

Entre un ancien seigneur et un paysan victime d'une injustice, le choix s'imposait de lui même.

C'est pourquoi, fort de son histoire et des valeurs qu'il a défendues (honnêteté, défense de la liberté d'expression, révolutionnaire pour l'obtention d'un monde plus juste), Pierre Michel Monnet, est devenu pour Fretin, le symbole des valeurs Républicaines.

Les révolutionnaires de 1789 à Fretin se nommaient eux même les "Masarains" : le Géant de Fretin sera donc appelé "Le Masarain" par le Conseil Municipal de Fretin.

 

Caractéristiques de notre GEANT ?

 

La Municipalité voulait un Géant le plus réaliste possible. La "jupe" traditionnelle des Géants fut jugée inadaptée pour un paysan de 1789.

 

Un mode de fabrication original s'imposait donc.

 

Sa fabrication repose sur une structure aluminium lestée sur laquelle un grillage travaillé donne les formes de celui qui était surnommé : "Le Masarain".

Ce squelette ainsi formé est ensuite recouvert de papier et de carton.

Cette structure est ensuite recouverte de deux couches de polyester avec de la fibre de verre pressée, pour le corps et d'une couche pour la tête, qui est amovible.

Une fois sèche, la fibre est poncée et peinte.

Il restait ensuite à l'habiller, et pour cela concevoir le costume en tissus de "grande taille" du représentant de notre commune qui mesure environ 3 mètres 80.

A titre d'exemple le diamètre d'une manche de chemise est de un mètre !

Notre géant est à ce jour le seul du Nord-Pas-De-Calais a être portable et roulable. En effet "Le Masarain" peut être porté par deux personnes à raison de une dans chaque jambe.